Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog de Cyrille Amiel

blog de Cyrille Amiel

Billets d'humeur, articles et chroniques consacrés à la littérature et à la musique

Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

L’avez-vous lu ?

Je vous propose un quizz, à l’ancienne, c’est à dire sans appli super perfectionnée. Pour pouvoir jouer, il suffira de vous équiper d’une feuille de papier et d’un crayon et de noter les numéros correspondant aux réponses que vous aurez choisies, par exemple : question A, réponse 1), etc.

De cette façon vous établirez un code qui permettra de savoir, d’une part si vous avez gagné, bien sûr, et d’autre part, quel type de lecteur vous êtes.

Bon quizz !

Aujourd’hui : Les belles endormies de Yasunari Kawabata

A/ De quelle nationalité est l’auteur ?

  1. Chinoise ?
  2. Sénégalaise ?
  3. Japonaise ?
  4. Inuit ?
Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

B/ Comment s’appelle le personnage principal ?

  1. Eguchi ?
  2. Mawashi geri ?
  3. Pastrami ?
  4. Robert ?

C/ Qui sont les belles endormies ?

  1. Des paresseuses ?
  2. Les cousines de la belle au bois dormant ?
  3. Des filles qui dorment, pardi !
  4. Les membres du gouvernement ?
Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

D/ Quel est l’incipit du roman ?

  1. « Ils le ramassèrent épuisé au bord du campement. »
  2. « Un jour, j’étais âgée déjà, dans le hall d’un lieu public, un homme est venu vers moi. »
  3. « Je cède à ton désir. »
  4. « Et veuillez éviter, je vous en prie, les taquineries de mauvais goût ! »

E/ Que fait le personnage principal avec les belles endormies ?

  1. Il vient se coucher et se remémore son passé avant de s’endormir ?
  2. Des cochonneries puis il se couche et s’endort ?
  3. Il fait un selfie avec les filles et le poste sur les réseaux sociaux ?
  4. Il essaye de les réveiller ?
Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

F/ Quel est la profession du personnage principal ?

  1. Leader spirituel ?
  2. Homme politique ?
  3. Animateur télé ?
  4. On ne sait pas, il est juste vieux ?

G/ L’action se déroule où ?

  1. Dans un hôtel à New York ?
  2. Dans une maison mystérieuse et anonyme ?
  3. Dans un bureau de forme géométrique ?
  4. Dans une maison close ?
Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

H/ Dans quel pays ?

  1. La France ?
  2. Les États Unis d’Amérique ?
  3. Le Japon ?
  4. Madagascar ?

I/ Avez-vous aimé ce roman ?

  1. Génial, j’ai adoré.
  2. Non, c’est le récit d’un gros dégoûtant.
  3. Je ne sais pas, je ne l’ai pas lu.
  4. Oui, j’aime les biographies de célébrités.

Voilà, vous êtes arrivés au terme du questionnaire. Il convient donc, maintenant de savoir si vous avez bien répondu aux questions.

Quizz sur le livre : Les belles endormies de Kawabata

1/ Si votre code ressemble à celui-là, vous avez gagné : A3, B1, C3, D4, E1, F4, G2, H3 pour la dernière question, je vous invite à partager votre réponse en laissant un commentaire. Bravo, vous avez lu "Les belles endormies de Kawabata". Vous êtes un(e) lecteur/trice confirmé(e) et le rythme lent du récit ne vous a pas fait somnoler. La littérature japonaise et la culture nipponne dans son ensemble n’ont pas de secret pour vous. Vous êtes habitué(e) au style épuré des écrivains du Soleil Levant. Baignant dans les tableaux de Hokusai, vous regardez en boucle l’œuvre cinématographique de Kurosawa en version originale. Votre bibliothèque regorge d’œuvres de Yoshikawa et Miura Kiyohiro dans le texte. Il me reste à vous dire : Domo aligato gosaïmas.

2/ Mince ! Votre code ne correspond pas tout à fait… Vous avez perdu. Mais ne soyez pas triste. Peut-être n’avez-vous pas été séduit(e) par ce récit peu commun. Ou au contraire, vous avez eu de la peine à vous extraire du fin fond des couvertures. Bien au chaud, lové(e) au creux d'une dépression ou d'une courbe, votre esprit était ailleurs, qui pourrait vous en blâmer ? J'ai le sentiment que vous n'aspirez qu'à y retourner, alors n'attendez plus et retrouvez "Les belles endormies" en parcourant ma chronique.

Cyrille Amiel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article