Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog de Cyrille Amiel

blog de Cyrille Amiel

Billets d'humeur, articles et chroniques consacrés à la littérature et à la musique

Le sorcier de Terremer, d'Ursula Le Guin

Le sorcier de Terremer, d'Ursula Le Guin

L’île de Gont est renommée pour ses magiciens. Le plus grand, dit-on, s’appelait Epervier ; mais son vrai nom, Ged, lui fut donné par le sorcier Ogion quand il célébra son Passage, à l’âge de treize ans. Ne le répétez pas : nul ne doit révéler son vrai nom, surtout s’il est sorcier ; si vos ennemis viennent à l’apprendre, ils peuvent le prononcer, vous obliger à leur apparaître et vous plier à leur volonté. Epervier fut un intrépide voyageur, qui sillonna les flots et les îles de Terremer, cherchant toujours à en savoir davantage. Sans doute fut-il téméraire : les mages savent bien que la nature est en équilibre et qu’il ne faut pas trop y toucher. Dans son enfance, une petite fille lui dit en souriant qu’il était un peu jeune. Cette banale provocation suffit : il ouvrit un livre et lut une formule ; l’Ombre apparut. Depuis, elle le poursuit et cherche à l’attirer au pays des morts, où elle se glissera dans sa peau.

Mon avis :

Ursula le Guin nous propose un roman fantastique, situé dans un monde imaginaire, l'archipel nommé Terremer.

Ged a perdu sa mère à l’âge d’un an. Il est éduqué par son père, un fondeur de bronze un peu frustre et découvre la vie rude des montagnards de Gont, l’île sur laquelle il habite. La tante de Ged, sorcière du village va découvrir qu’il est un magicien né. Elle lui apprendra ce qu’elle peut puis elle remettra l’enfant entre les mains d’Ogion, un grand sorcier. Lors de son apprentissage chez le vieux maître, il est attiré par un mystérieux grimoire et ouvre accidentellement un portail sur le monde des morts, laissant passer une ombre menaçante. Il ne doit sa vie sauve qu’aux pouvoirs d’Ogion qui chasse temporairement l’être maléfique. Ged, avide d’apprendre et attiré par l’aventure finira par embarquer pour l’île des sorciers afin de devenir mage. Protégé par les barrières magiques entourant l’île des sorciers, il se croit à l’abri de l’ombre qui s’est lancée à ses trousses. Il finira par fuir, traversant l’archipel avec toujours dans son dos la présence menaçante qui semble totalement immunisée contre ses pouvoirs. La fuite le mènera aux confins du monde de Terremer où seul sur une barque, il fera face à son destin.

L’histoire de Ged est une quête initiatique représentant l’affrontement entre le bien et le mal. Le personnage principal, victime de son arrogance et de sa colère libère malgré lui des forces terribles. Il devra puiser au plus profond de lui-même afin de maîtriser et vaincre son adversaire. Dans ce monde où la magie est contenue dans le véritable nom des choses et des êtres, Ged devra trouver la véritable identité de son agresseur afin de l’anéantir.

Ce récit s’adresse aux adultes qui ont gardé en eux une parcelle d’enfance. Ursula le Guin nous invite à vivre un moment délicieusement régressif, à la poursuite de nos rêves et de notre quête de féérie.

Cyrille Amiel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article